Suivre ses études aux États-Unis

Chaque année, près de 600 000 étudiants étrangers choisissent de suivre leurs études supérieures aux Etats-Unis. Parmi eux, environ 10 000 français qui ont eu envie de vivre leur rêve américain. Peut-être, vous aussi êtes-vous tenté de vivre pareille expérience. Si tel est le cas, voilà ce que vous devez absolument savoir…

 

Les études supérieures aux États-Unis, comment ça marche ?

Comme en France, les études supérieures aux USA se décomposent en trois cycles qui, validés, aboutissent à l’octroi de trois diplômes différents. Toutefois, le nombre d’années correspondant à chaque cycle est différent de ce qui est proposé dans l’Hexagone. Voici donc les diplômes américains :

  • Le Bachelor (équivalent à la Licence) s’obtient après 4 années d’études supérieures.
  • le Master (équivalent au Master) s’obtient 1 à 2 ans après le Bachelor, soit après 5 ou 6 années d’études supérieures.
  • le Doctor (équivalent au Doctorat) s’obtient 3 ou 4 ans après le Bachelor, soit après 7 ou 8 années d’études supérieures.

En parallèle de ces 3 diplômes, existent l’Associate Degree qui se rapproche des BTS dans le sens où il sanctionne un enseignement professionnel de 2 ans.

Notez qu’aux Etats-Unis, plusieurs établissements peuvent permettre de suivre la formation universitaire :

  • les Community College proposent les formations pour obtenir l’Associate Degree.
  • le College est une structure de taille moyenne proposant de nombreuses formations permettant de valider Bachelor et Master.
  • l’University est semblable au College, les différences tenant au fait que la dimension « recherche » est plus présente dans les universités (le niveau Doctor y est d’ailleurs proposé), que le nombre d’étudiants accueillis est plus important et que le panel de formations est plus large.
  • l’Institute a la particularité de ne proposer que des formations dans une même spécialité. Le plus souvent, il s’agit des métiers à vocation technique et scientifique, avec le plus prestigieux : le MIT, Massachusetts Institute of Technology !
  • Les Business Schools sont quant à elles l’équivalent de nos écoles de commerce en France alors que les Professional Schools permettent souvent de se spécialiser dans le cadre d’études longues (médecine, droit, pharmacie…).

 

Quelles démarches réaliser pour suivre ses études aux États-Unis ?

Vous avez pris le temps de la réflexion et vous êtes persuadé que réaliser vos études aux Etats-Unis est la meilleure solution pour vous, il est temps de choisir les universités susceptibles de vous intéresser. En effet, chacune a sa philosophie et ses spécificités, les brochures que vous enverront les différents établissements lorsque vous chercherez à obtenir des renseignements seront là pour vous le prouver.

Une fois vos choix effectués, classez-les et préparez vos dossiers d’inscription. Veillez à bien vous mettre en valeur mais à ne surtout pas mentir sur les informations mentionnées. Faites preuve de rigueur, l’absence d’un document pouvant être fatale. Pour le reste, votre objectif est surtout de vous différencier des autres. Notez que les dossiers de pré-sélection incluent généralement : un questionnaire détaillé, un résumé de votre scolarité, une lettre de motivation, une lettre de références, votre niveau d’anglais avec votre note au TOEFL et surtout un exposé de vos ambitions professionnelles.

Si votre dossier passe l’étape de la pré-sélection, un entretien préalable de sélection sera proposé. Les universités vous proposeront alors de réaliser cet entretien par visio-conférence ou bien le déléguera à un de ses étudiants actuellement en France dans le cadre d’un échange (ou ancien étudiant en poste en France).

Si une nouvelle fois, votre profil a convaincu, vous serez autorisé à vous inscrire. L’université vous enverra un dossier contenant un formulaire permettant de faire la demande du visa étudiant non-immigrant F1 indispensable pour étudier à temps plein aux États-Unis tout en rentrant en France à l’issue de votre formation. Notez que pour obtenir ce Visa, vous devrez effectuer un entretien à l’ambassade des Etats-Unis. D’une durée de 10 minutes environ, cet entretien aura vocation à s’assurer que vous ne présentez pas de risque de sécurité pour la nation américaine et que les études désirées ne sont pas simplement prétexte à vous rendre aux USA.

Toutes ces étapes franchies, il vous restera à payer vos études (bien organiser vos finances) qui ne seront pas données. En effet, votre budget devra être important car entre les trajets, le logement, les dépenses de la vie quotidienne et le coût de la scolarité, la facture pourrait grimper très haut. Vous pouvez d’ailleurs demander à votre future université de vous fournir les documents pour essayer d’obtenir une « scholarship », une bourse que vous saurez apprécier si vous la décrochez.

 

Les avantages de suivre ses études supérieures aux États Unis

Si de nombreux étudiants postulent chaque année pour suivre leurs études supérieures aux États-Unis et ce malgré les importantes démarches à effectuer, c’est bien entendu parce que les avantages sont nombreux :

  • Une diversité de formations inégalée. Les universités américaines offrent un catalogue de formations variées. Autant dire qu’en matière de spécialisation, il existe probablement un diplôme qui colle parfaitement à votre projet professionnel.
  • La découverte d’autres méthodes d’enseignement. Pour réussir aux Etats-Unis, il faut travailler dur et cela, vous allez l’apprendre. De même, vous pourrez développer la confiance en vous-même puisque tout est fait pour que vous appreniez à vous exprimer devant un large public.
  • La découverte d’une société multiculturelle. Aux États-Unis plus que dans tout autre pays du monde, toutes les cultures se mélangent. Vous retrouverez d’ailleurs ce melting pot sur les campus, véritables villes à part entière.
  • La découverte des États-Unis. Parce que l’État américain est une référence en matière d’industrie et d’économie, il sera intéressant que vous puissiez découvrir le fonctionnement des entreprises au pays de l’oncle Sam. Un réel atout dont vous serez peut-être conduit à vous inspirer plus tard…
  • La mobilité internationale. Une expérience à l’étranger est un réel « + » sur un CV et vous permet d’accroître un réseau de contacts qui pourra s’avérer très important dans votre avenir professionnel.
  • La langue anglaise. Dans un pays anglophone, vous effectuerez de réels progrès en anglais. Or, la maîtrise de la langue de Shakespeare ne pourra qu’apporter de la valeur à votre profil au moment de rechercher un emploi.

 

Vous devriez aussi lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *