Comment devenir soigneur animalier dans un zoo ?

Avant d’exposer les meilleurs parcours pour devenir soigneur animalier dans un zoo, il nous semble important de rappeler la nature de ce métier. Car il perdure une incompréhension nourrie par les émissions et reportages télévisés.

Qu’est-ce que le métier de soigneur animalier dans un zoo ?

Le soigneur animalier en parc zoologique applique des procédures d’élevage et d’entretenir les installations. Les activités quotidiennes sont la préparation des rations alimentaires, le nettoyage des enclos et des abris, la surveillance des animaux et les animations pédagogiques. Et dans les petits établissements assurer des travaux de réparation voir de construction. S’il doit être autonome, le soigneur animalier est supervisé par un responsable animalier ou par le directeur de l’établissement.

Ce métier peut paraître routinier pour beaucoup de personnes. Être passionné par les animaux ne suffit pas. Il faut être capable de travailler par tous les temps. Et assurer des permanences durant les week-ends et les jours fériés. Car les animaux ont besoin des mêmes soins tout au long de l’année.

Il va sans dire que le métier de soigneur animalier fait appel à de nombreuses compétences. Ces savoirs peuvent s’acquérir en formation, mais seront transformé en savoir-faire au travers d’expériences en stage et en poste. Être soigneur animalier ne s’improvise pas, car le métier évolue vers plus de complexité.

devenir soigneur animalier

Quelle est la situation du marché de l’emploi ?

Trouver un emploi dans un parc animalier n’est pas facile. Beaucoup de personnes postulent à chaque annonce. La concurrence est rude et bien souvent les recruteurs accordent leur préférence à des candidats ayant une première expérience.

S’il est possible de devenir soigneur animalier sans diplôme, il est toutefois conseillé de passer par une formation spécialisée. On augmente ainsi ses chances d’intéresser un parc zoologique.

Quel est le salaire d’un soigneur animalier ?

Soyons francs, ce métier est peu rémunérateur. On devient soigneur animalier par passion des animaux et par goût du travail en extérieur. Les soigneurs animaliers débutent avec un salaire au SMIC horaire. La convention collective prévoit bien entendu une progression avec l’ancienneté.

Il est possible d’évoluer professionnellement lorsque l’on prend des responsabilités au sein d’un établissement. Un soigneur animalier peut occuper un poste de responsable animalier et devenir titulaire d’un certificat de capacité. Dans ce cas un salaire situé entre 1500 et 2000 euros net est envisageable. La fourchette est large car la rémunération dépend des établissements et de leurs moyens financiers.

Quelles études suivre pour devenir soigneur animalier ?

Il existe plusieurs écoles en France qui forment à ce métier. Les premières écoles de soigneur animalier ont été créées dans les années 90, mais l’on en compte maintenant plus d’une dizaine.

En 2019, deux formations sont reconnues par l’état et délivrent un titre inscrit au RNCP c’est-à-dire au Répertoire national des certifications professionnelles. La MFR de Carquefou délivre le titre d’ « animalier en parc zoologique » et le CFPPA du Lot délivre le titre de « soigneur animalier d’établissement zoologique ».

Le lycée des Etablières propose une formation se soldant par le titre professionnel de « responsable de petite et moyenne structure » avec une qualification de soigneur animalier polyvalent. Les autres formations ne délivrent pas de titre accès sur le métier de soigneur animalier.

Toutefois, certaines formations non reconnues peuvent être de qualité et être appréciée des recruteurs. D’après un sondage réalisé en janvier 2019, les écoles les plus reconnues par un échantillon représentatif de directeurs du secteur des parcs zoologiques sont :

  • la MFR de Carquefou
  • le CFPPA de Vendôme
  • le CFPPA du Lot

Ces trois écoles sont aussi les plus anciennes en France. Il est possible que dans quelques années d’autres établissements s’ajoutent à cette liste. Car d’autres formations prometteuses ont fait leur apparition. C’est le cas de Siane Formation qui est un centre créé par un ancien soigneur animalier. Chaque année, ce Siane forme quelques apprenants aux pratiques de l’élevage des animaux non domestiques. Depuis la préparation des rations alimentaires jusqu’à l’emploi des fusils hypodermiques. En passant bien entendu par les actions pédagogiques à destination du public.

Il existe également des écoles qui forment à distance au métier de soigneur animalier. C’est le cas notamment du Cours Animalia et de l’IFSA. Suivre des cours à distance est une option pour ceux qui n’ont pas obtenu leur place au sein d’une école ou pour ceux qui se trouvent dans l’incapacité d’entreprendre des études à plein temps. Toutefois, les responsables des établissements ont une préférence pour les formations se faisant en présentiel.

Enfin quel que soit le cursus choisis, l’aspirant soigneur animalier doit pratiquer le plus de stages possibles. C’est bien souvent sur ce critère que les jurys des écoles, mais aussi les employeurs font leur choix. Nous parlerons des stages un peu plus loin dans cet article.

Quel bac faut-il décrocher ?

Choisir la bonne filière de baccalauréat est une première étape importante. Il est généralement conseillé de suivre un bac scientifique ou agricole avant de se présenter aux concours d’entrée des écoles. Par exemple le CFPPA du Lot privilégie les personnes issues d’une formation technique en agriculture. Si vous n’êtes pas encore engagé dans une filière renseignez-vous auprès des écoles que vous convoitez. Et engagez vous dans la filière la plus adaptée. Certaines ont leurs préférences. D’autres sont plus tolérantes et nous avons déjà rencontré des soigneurs animaliers qui sont passés par un bac littéraire ou de comptabilité.

Notons qu’il est possible de préparer un bac pro CGEA « sensibilisation animalier en parc zoologique » à la MFR de Carquefou. Ce bac permet d’intégrer la formation de soigneur animalier de ce même établissement. Pour en savoir davantage consultez leur site.

Chaque année, des centaines de candidats se présentent aux portes de ces centres de formation. Et généralement le nombre de place par promotion oscille entre 10 et 20. La sélection est sévère et il est nécessaire de se présenter avec un bon dossier.

Si vous en avez la possibilité, poursuivez après votre bac par une licence en biologie ou un BTSA. Les écoles recrutent de plus en plus les personnes qui sortent de l’enseignement supérieur. De plus une formation supérieure peut s’avérer utile pour une éventuelle reconversion. Car l’on est rarement soigneur-animalier durant toute sa vie.

Comment intégrer l’école de vos rêves ?

Les jurys des écoles de soigneur animalier doivent faire un choix parmi de très nombreux candidats. Parfois des centaines de personnes déposent leur dossier pour intégrer une promotion de 15 à 20 étudiants.

Pour s’aider dans ce travail de sélection, les jurys font généralement passé des oraux en plus des classiques épreuves écrites. Chaque candidat doit démonter ses motivations, mais également ses connaissances en zootechnie, législation et culture professionnelle. Il faut donc vous préparer sérieusement si vous voulez intégrer l’école de vos rêves.

Visitez des parcs zoologiques

Visiter des parcs animaliers et rencontrer des soigneurs animaliers. Il n’est jamais trop pour se constituer un réseau. N’oubliez pas de récupérer le nom du responsable animalier de chaque établissement visité ainsi que l’adresse émail pour adresser une éventuelle demande de stage ou d’emploi.

Faites des stages

Les stages sont fondamentaux. Vous devez en réaliser plusieurs pour vous faire une idée du métier et de vos aptitudes à travailler dans un parc zoologique. Les jurys des écoles attachent beaucoup d’importance à vos stages. Ceux-ci pourront largement faire oublier que vous n’avez pas le meilleur baccalauréat.

N’oubliez pas d’être volontaire durant vos stages. Qu’il s’agisse d’un stage court de quelques jours ou un stage de deux mois, vous serez immanquablement évalués par les responsables de l’établissement. Bien souvent un établissement recrute ses soigneurs animaliers parmi ses anciens stagiaires.

Faire un stage vous oblige à recourir à une convention de stage. C’est bien impossible lorsque l’on est plus scolarisé en lycée ou à l’université. Mais il existe une alternative. Pôle Emploi et la Mission Locale peuvent vous délivrer une PMSMP c’est-à-dire une Période de mise en situation en milieu professionnel. Celle-ci se substitue à la convention de stage. La PMSMP est délivré généralement pour une période de deux semaines. Bien que la loi autorise un mois. Pour en apprendre davantage sur ce dispositif https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-des-demandeurs-d-emploi/article/periodes-de-mise-en-situation-en-milieu-professionnel-pmsmp

Ceci vous permettra de faire des stages dans plusieurs établissements. Sachez que si les écoles demandent une expérience préalable de trois semaines à un mois, la plupart des candidats se présentent au concours d’entrée avec un bagage de 2 à 6 mois de stages. Bref vous devez faire le plus de stages possibles et ne pas vous cantonner au minimum requis.

Informez-vous et formez-vous

Il est maintenant possible de se former par internet aux aspects théoriques du métier de soigneur animalier. La formation Préparation soigneur animalier vous permet de suivre des webinaires en direct avec des spécialistes du secteur. Plusieurs modules thématiques sont proposés : éthique et monde professionnel, santé animale, nutrition, pédagogie et conservation. Pour en savoir davantage sur cette formation consultez le site www.formationsoigneuranimalier.fr

Les livres traitants du métier de soigneur animalier et du fonctionnement des parcs zoologiques sont rares et presque toujours en anglais. Vous pouvez en faire la lecture, mais il est aussi possible d’apprendre des bases en élevage gratuitement en suivant des MOOCs. Les plateformes FUN et EdX chaque année présentent des sujets focalisés sur le bien-être animal.

Avant d’exposer les meilleurs parcours pour devenir soigneur animalier dans un zoo, il nous semble important de rappeler la nature de ce métier. Car il perdure une incompréhension nourrie par les émissions et reportages télévisés.

Vous pouvez aussi consulter la présentation vidéo suivante qui reprend la plupart des points de cet article : https://youtu.be/PSk98MQdSVk

Ne vous découragez pas !

Devenir soigneur animalier est tout à fait possible pour peu que l’on s’en donne les moyens. Vous devez être volontaire dès les premiers stages et faire vos preuves auprès de vos futurs collègues et employeurs. Les offres d’emploi sont rares c’est une évidence ! Et vous devrez très probablement changer de régions pour réaliser des stages et trouver un emploi.

Le métier de soigneur animalier a un impact sur la vie de famille. Peut-être qu’après quelques années vous souhaiterez changer d’emploi pour profiter de vos week-ends et jours fériés avec vos enfants et vos amis… Alors pensez à prolonger vos études avant de vous engager dans une formation de soigneur animalier.

Nous vous souhaitions bon courage !

Vous devriez aussi lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *