Comment devenir conseiller en gestion de patrimoine indépendant ?

Ces dernières années, de plus en plus de personnes s’orientent vers le métier de conseiller en gestion de patrimoine. Il faut dire que l’idée de gérer le portefeuille de clients parfois fortunés et de les conseiller séduit beaucoup. De plus, cela nécessite une polyvalence qui plait à l’heure où de nombreuses personnes veulent avant tout éviter la routine dans leur vie professionnelle.

 

Les principales missions du conseiller en gestion de patrimoine indépendant

Si le conseiller en gestion de patrimoine indépendant devra se créer sa propre clientèle, le plus souvent en profitant de la renommée acquise lors de ses précédentes expériences professionnelles, il partagera pour le reste les mêmes missions que ceux qui exercent une fonction similaire dans les banques ou dans des sociétés spécialisées à savoir :

  • Étudier la situation financière et familiale des clients
  • Évaluer avec précision un patrimoine
  • Développer une relation de confiance avec les clients en comprenant leurs attentes
  • Déterminer l’aversion au risque de ses interlocuteurs
  • Définir des stratégies de placements financiers
  • Effectuer une veille juridique afin de pouvoir réagir aux évolutions législatives susceptibles d’avoir un impact sur le patrimoine de ses clients
  • Réaliser une veille des nouveaux placements envisageables
  • Rechercher continuellement des solutions contribuant à optimiser le patrimoine

Autant dire qu’exercer le métier de conseiller en gestion de patrimoine indépendant assure un emploi du temps bien rempli si la clientèle est au rendez-vous. Les conseils de ces professionnels sont de plus en plus recherchés à l’heure où les clients tournent facilement le dos aux sociétés traditionnelles de banque/assurance du fait d’un sentiment de manque de transparence et de considération.

Les clients veulent obtenir des solutions personnalisées et indépendantes de tout réseau bancaire, en ce sens les conseillers en gestion de patrimoine indépendant peuvent répondre à ces attentes avec objectivité et en toute liberté.

 

Les obligations légales pour devenir conseiller en gestion de patrimoine indépendant

Si la réglementation autour de la gestion du patrimoine est parfois floue, il faut noter qu’il est impossible de se déclarer conseiller en gestion de patrimoine indépendant puisque la majeure partie des activités qui s’articulent autour du métier sont des professions réglementées.

Ainsi, un conseiller en gestion de patrimoine indépendant devra :

  • Être inscrit obligatoirement à l’ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance) pour pouvoir proposer des produits tels assurance-vie.
  • Détenir la Compétence Juridique Appropriée (CJA) pour pouvoir rédiger des actes juridiques sous-seing privé (par exemple une clause bénéficiaire spécifique pour un contrat d’assurance-vie, une donation entre époux…).
  • Être détenteur selon les cas d’une carte professionnelle de démarcheur financier et bancaire pour être en mesure de proposer des solutions de financement et des placements financiers après avoir conclu un contrat de mandat.
  • Être détenteur de la carte T pour proposer des produits immobiliers.

Autant dire qu’avant de vous lancer dans cette activité en indépendant, assurez-vous bien de respecter ces quelques obligations.

 

Les qualités indispensables pour devenir conseiller en gestion de patrimoine indépendant

Si un bon conseiller en gestion de patrimoine devra avoir de solides connaissances en droit, en fiscalité, en économie mais aussi en finance ou en immobilier, ces dernières ne seront toutefois pas suffisantes d’autant qu’il faudra les actualiser régulièrement au gré des évolutions réglementaires.

En effet, un professionnel devra être à l’écoute de ses clients et comprendre aussi bien leur situation actuelle que leurs attentes. De même, pour créer un véritable climat de confiance, un bon relationnel sera indispensable.

Mais les qualités d’un conseiller en gestion de patrimoine ne s’arrêtent pas là puisqu’il devra aussi être rigoureux, organisé, réactif, curieux de tout et autonome. Enfin, il ne devra pas compter ses heures s’il veut réussir dans la profession.

 

Les formations pour exercer le métier de conseiller en gestion de patrimoine indépendant

Alors que diverses formations niveau master sont désormais dédiées aux métiers de la gestion patrimoniale, il est bon de savoir qu’un diplôme sanctionnant 5 années d’études supérieures n’est pas obligatoire pour l’exercice de la profession.

Le métier est effectivement accessible après l’obtention d’une licence si bien que le cursus recommandé est un BTS (lequel choisir ?), un DUT ou encore deux premières années de Licence Economie Gestion suivi d’une troisième année en licence professionnelle Gestion Patrimoniale et Immobilière.

Bien évidemment, si vous le souhaitez, la poursuite d’études jusqu’au Master, ne peut qu’être un atout de plus avec des formations comme celles de Kedge Business School Bordeaux, de l’ESCP Europe ou encore de Paris Dauphine…

 

Combien gagne un conseiller en gestion de patrimoine indépendant ?

Voilà une question que se posent beaucoup de candidats au moment de choisir la voie de la gestion patrimoniale pour leur spécialisation.

Qu’ils se rassurent, un conseiller en gestion de patrimoine gagne plutôt bien sa vie. S’il fait ses armes généralement au sein d’une banque ou d’une société spécialisée, son salaire en début de carrière avoisine les 2000€, ce montant pouvant toutefois varier en cas d’atteinte des objectifs qui lui sont fixés. Ce statut n’est par contre pas celui qui nous intéresse ici car ces professionnels restent liés aux intérêts de leur société et mettent donc en avant « les produits maison » ! Pour finir sur les statuts salariés, si le conseiller en gestion de patrimoine évolue sur un poste de manager, de responsable de secteur… les salaires, les bonus sur objectifs et l’intéressement/participation peuvent augmenter considérablement les rémunérations surtout si la profession est axée sur une clientèle fortunée.

En indépendant, il n’y a en revanche pas de données précises sur les salaires. Généralement, ces derniers sont toutefois plutôt élevés puisque les conseillers en gestion de patrimoine évoluent en indépendance après avoir acquis une renommée qui leur permet de pouvoir disposer de leur propre clientèle.

Vous devriez aussi lire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *